concour rp 2015/2016 Égamel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

concour rp 2015/2016 Égamel

Message par lemage le Mer 30 Déc - 23:52

Le royaume en danger.

Égamel devait sans cesse protéger des monstres la nouvelle forteresse qu’ils avaient construite, lui et les Ad Vitam Aeternam. Cette dernière se trouvait à Edora, région encore inconnue d’une partie du peuple et des aventuriers. Pour l’aider dans sa tâche, il pouvait compter sur Betanaelle et Odile. La première excellait dans l’art du vol et son instinct de guerrière ne la trompait jamais. La deuxième, femme de Pulsat, était une vraie barbare mais luttant uniquement contre les monstres et les forces du mal de ces terres. Ce trio fonctionnait comme une machine bien huilée. Odile les désarmait, Beta volait leurs armes et Égamel les achevait. Quand un voyageur s’aventurait trop prêt de leur berceau, il fallait agir autrement. Lui usait de son bâton magique pour protéger le fort, beta se cachait prête à bondir si besoin et Odile réglait le différent par la voie diplomatique.


Le soir, il activait les défenses magiques du fort et ses amies emballaient le monstre marin fraichement tué. Le but était de rejoindre Krysalide dans une taverne située sur Sato. Pour cela, il fallait rejoindre le point de téléportation le plus proche. Seul Égamel portait la bête, la dépense de mana suite à l’activation ne lui permettait plus de lancer des sorts. D’un commun accord, ce sont les deux femmes qui le défendraient contre toutes attaques. La traversée fut longue mais après une heure de marche et d’attaques de démons, spectres et scorpions, ils arrivèrent à bon port.

Krysalide attendait ses compagnons devant le bâtiment. Habillée d’une robe de soirée bleue, de bottes mi hautes de couleur noire et d’un diadème argenté. Sous sa robe était caché un poignard et dans sa main droite son bâton magique qu’elle portait fièrement. Quand elle les aperçu, elle leur ouvrit la porte et leur sourit : « J’ai une surprise pour vous. » Égamel entra en premier avec la bête sur le dos et faillit la lâcher dès qu’il aperçut Pulsat riant et buvant en compagnie de toute la troupe. Seul Solem et Néo manquaient à la table, blessés après une grande chasse. Sitôt qu’elle vue son mari, Odile alla le rejoindre, l’embrassa puis salua le groupe. Beta et Krys allèrent s’asseoir tandis qu’Éga rejoignait le tavernier. La fête était à son apogée, la joie, l’amusement régnait quand Égamel sortit prendre l’air. La brise nocturne était rafraichissante. Il était dans ses pensées lorsque son aigle venait le déranger. Il tenait dans son bec un parchemin. Éga le prit et donna à son animal un bout de viande. Il remarqua le sceau brisé et reconnu les épées croisées appartenant à son ami Arty. Il l’ouvrit, le lu et comprit vite le message dissimulé, le code n’était pas difficile. Il alla prendre son bâton, son casque, son épée et son plastron du jubilé à l’intérieur de la taverne. Pulsat le regarda d’un air interrogateur. « Pas le temps de t’expliquer, un ami en danger à aider. » Pulsat répondit : « Fait attention à toi ! ».
Égamel lui adressa un signe de tête en guise de réponse.


Il arriva à Lodaran et se dirigea vers la taverne. Il entra, regarda autour de lui et alla commander un verre d’hydromel. La taverne était presque vide, seul trois personnes étaient présentes. Les chaises étaient disposées sur les tables, les bougies s’éteignirent l’une après l’autre. Il comprit que le tavernier allait fermer. Son regard s’attarda sur les trois personnes. Elles étaient habillées d’une cape noire, un masque en forme de loup et leurs capuches masquaient leurs visages. « Peut-être des tueurs, il faut que je parte ! » Pensa-t-il. Il fini son verre et sortit aussitôt. Une fois dehors, il fallu agir vite, si ces trois là étaient des tueurs, ça ne serait pas bon pour lui. Il se dirigea vers une ruelle sombre et observa la sortie des trois hommes. Il les a vu se séparer et s’apprêta à parti quand un inconnu l’arrêta et lui mit une épée sous le cou : « Ne bougez pas ! Je vous ai envoyé la lettre. Ne faites pas de bruit, rentrez dans la maison à votre gauche et ne vous retournez pas ! » Égamel obtempéra. « S’il voulait me tuer, ce serait déjà fait. Je dois écouter et agir  en conséquence. » Pensa t’il. La pièce dans laquelle ils venaient d’entrer était éclairée de deux bougies, une table et une chaise en plein milieu de la pièce. Une armoire et un drapeau de deux épées croisées étaient à terres. Il reconnu immédiatement la maison d’Arty et prit la parole : «Qui êtes-vous ? Vous connaissiez notre code. Le message : Bonsoir besoin de te voir maintenant Lodaran urgent, n’était pas très compliqué, donc qui étaient ces trois personnes ? » Le mystérieux homme attendit quelques minutes avant de répondre. L’atmosphère se faisait de plus en plus pesante. Égamel commença à perdre patience quand soudain l’inconnu prit la parole : « Vous pouvez m’appeler Yor, tout comme vous j’étais ami avec Arty. Ce dernier fut assassiné par un homme nommé BlackShadow. Arty s’est sacrifié pour protéger la princesse mais elle a été kidnappée. Son ravisseur a immédiatement demander une rançon de quarante milliards de pièces d’or au roi. Il a ajouté que si quiconque en prenait connaissance il l’a tuerait et lancerait son armée contre Lodaran. Si la somme n’est pas réunie avant le bal de fin d’année et si nous réunissons une armée, elle mourra. » Il laissa le temps à Égamel de digérer la nouvelle. « Pourquoi m’en parler ? » Il voulu se retourner mais Yor l’en empêcha : « Je vous ai dit de ne pas vous retournez ! Les trois hommes dans la taverne me suivaient voilà pourquoi le code n’était pas élaboré, je devais le faire à la hâte. Il semblerait qu’ils ont réussis à me retrouver. Par ailleurs, Arty vous faisait confiance. Je vous demande de retrouver la princesse le plus vite possible. » Égamel répondit assez vite : « Je ne peux pas garantir le secret comme je ne peux être certain de la sauver à temps. BlackShadow est un ennemi redoutable, il faudra se préparer à une guerre. Prévenez le Roi ! Je vous en fais le serment je la retrouverai. » Yor regarda Égamel, pesa le pour et le contre de ce qu’il venait de dire et contre toute attente ne formula pas d’objection.

Une heure plus tard, Éga était arrivé au « nid douillet. « Il soigna les deux blessés puis expliqua la situation : « Bien, maintenant que tout le monde est prévenu. J’aimerai que Polgana se rende à Baduk ; Danltat et Kagemaru à Kedok, Solem et Aragorn à Boudok ; Kate et Néo à Dusso et enfin Pulsat et bebe à Sato. Je m’occuperai d’Edora avec Beta et Odile. Envoyez-moi un pigeon si vous constatez des événements inhabituels. J’ai besoin de trois pigeons pour envoyer un message à Win, Miniviet et Skelerex. » Tous préparèrent leur paquet sur le temps qu’Égamel envoya ses messages : «J’ai besoin de te voir aux bois de Jamioulx, prépare tes troupes, je ne peux pas te dire pourquoi maintenant. Égamel. » Enfin, il souhaita à tous bonne chance puis partit à Edora.

Le lendemain aux environs de midi.
Égamel avait terminé ses inspections à Edora. Il partit pour Lodaran immédiatement. Son rendez-vous avec Miniviet, Win, Pulsat et Skelerex approchait. Il espérait avoir des nouvelles de ses amis dissimulés aux quatre coins de ces terres. Mais avant d’aller au rassemblement, il devait d’abord vérifier si les trois inconnus de la veille étaient encore dans la taverne.


Égamel se réveilla difficilement avec un mal de tête. Il se regarda et vit qu’il était accroché à une chaise. Il entendit des ricanements et releva la tête. Il vit les trois hommes enlever leurs masques de loup. Il les reconnu de suite, c’étaient de vieux rivaux à lui. « Bienvenue Égamel, notre maître se délecte de la façon dont tu cours après lui et cherches la princesse. » Commença Shiraï.
« Il savait que le Roi te rencontrerais en secret, il savait que le Roi considérait Arty comme un fils» Poursuivit Dio.
« Il te propose un marché ou plutôt un duel contre lui. Si tu gagnes, l’armée ne verra jamais le jour. Si tu échoues, Lodaran sera le théâtre d’un massacre. » Finit Zelgadis.
Shiraï le détacha : « Tu es libre, le duel aura lieu ce soir à la tombée de la nuit. » Et ils disparurent tous les trois tels le vent sur les arbres. « Alors comme ça j’ai une chance d’éviter la guerre. » Pensa-t-il. Il se dirigea vers les bois quand il reçut le pigeon de Danltat. Il ouvrit le message : « Mouvement suspect de monstres dans le labyrinthe de Kedok, près des vestiges de la tour. »


Messieurs bonjour, je vous ai réuni pour vous parler d’un plan visant à récupérer la princesse. J’imagine que Pulsat vous a informé de la situation ?» Pulsat acquiesça d’un bref signe de tête. Égamel reprit la parole en expliquant la visite des trois hommes masqués et la localisation de leur cachette. « BlackShadow me connaît c’est un vieil ennemi, il s’amuse avec moi. Il m’a laissé une chance d’éviter la guerre mais on doit penser à l’éventualité que j’échoue Vous êtes tous les quatre des chefs de guildes luttant pour le bien, craints et respectés. J’aimerais que vous dirigiez l’armée. En outre, j’aimerais que Tharen, Betanaelle et Krysalide m’accompagne ce soir. Et enfin, je suis persuadé que Solem sera un bon stratège. Voyez-vous des objections à mes demandes ? » Tous répondirent en chœur le « non » qui indiquait leurs confiances. « Bien, Pulsat peux-tu prévenir nos amis de me rejoindre à la tombée de la nuit à Nebulia. Quant à moi je vais informer le roi. Je vous dis à Bientôt mes amis. »

« Je demande une audience auprès du Roi, cela concerne sa fille. » Égamel s’adressa ainsi au valet du château. Il attendit quelques instants avant de voir le propriétaire des lieux.
« Laissez-nous seul ! » Ordonna le Roi.
« Bonjour, votre majesté ou devrais-je dire Yor. »
« Alors vous avez compris. Votre venue signifie t’elle que vous avez retrouvé ma fille ? »
« Oui, je dois la rejoindre à la tombée de la nuit. Mon équipe la ramènera. Je vais combattre en duel avec BlackShadow mais nous ne pouvons pas lui faire confiance. J’ai demandé à quatre Chef de clan de commander l’armée, leur expérience vous sera utile. Je vous fait le serment que mon équipe vous ramènera votre fille »
« Ainsi soit-il ! Bonne chance ! »

Nebulia, ville de chaos. Nebulia, ville de combats. Nebulia, ville de meurtriers. L’arrêt décisif avant le combat qui l’attendait. Il retrouva Tharen, Beta et Krys dans une chambre de l’auberge. « Merci, d’être venu. Voici le plan : Beta, j’aurais besoin de tes talents de voleuse pour récupérer la clef de la cellule et des menottes de la princesse. Tharen, tu seras en charge de combattre les geôliers, ta magie très puissante nous sera très utile. Krys, je te confie cet objet. Il te permettra de vous téléporter auprès du Roi. Tharen aura sans doute utilisé sa magie, tu seras la seule à pouvoir tous vous ramener vivant. Moi je combattrai BlackShadow, si j’échoue, je compte sur vous ! »

Le groupe s’était séparé avant d’arriver aux vestiges de la tour. Ils devaient s’infiltrer pendant qu’Égamel combattait. Il arriva devant la tour. Autour d’un feu de camp il reconnut Shiraï, Zelgadis, Dio et BlackShadow.


« Bienvenu mon vieil ami, cela fait combien de temps ? »
« Pas assez, BlackShadow ! Qu’on en finisse ici une fois pour toutes ! »
« Très bien, c’est l’heure de ta mort ! »
BlackShadow lança une attaque de magie noire sur lui mais Égamel la contra avec son bâton. Il attaqua d’un coup d’épée de la gauche vers la droite tandis qu’avec son bâton il lança une déferlante enflammée. BlackShadow para l’épée mais reçu le sort de plein fouet. Un objet scintilla dans le sac d’Égamel confirmant que Krys était partie. BlackShadow regarda le sac et entra dans une rage folle. Égamel en profita pour lui asséner un coup grave dans le dos. BlackShadow se retourna et réagit vite en plantant son bâton dans le genou d’Éga. Ce dernier, en rassemblant ses dernières forces, lui trancha la tête avant de tomber par terre. Shiraï, Dio et Zelgadis s’attaquèrent à lui qui était à bout de souffle. Quand soudain un halo lumineux de couleur vert l’entourait. « Merci d’avoir sauvé le royaume. Merci de m’avoir sauvé de moi-même mon vieil ami. Je te renvoie chez toi, prends soins des tiens. Adieu. »Une semaine plus tard, Égamel était sur pieds. Il avait reçu officiellement les remerciements du Roi tout comme les clans qui l’avaient aidés. Les affaires des uns et des autres reprirent leurs cours petit à petit.
avatar
lemage

Messages : 497
Date d'inscription : 03/02/2012
Age : 23
Localisation : Belgique

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum